Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/41/d627911205/htdocs/zerodechet-rivesdemoselle/wp-content/plugins/jetpack/_inc/lib/class.media-summary.php on line 77

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/41/d627911205/htdocs/zerodechet-rivesdemoselle/wp-content/plugins/jetpack/_inc/lib/class.media-summary.php on line 87
Éviter le gaspillage alimentaire – Zero Déchet

Éviter le gaspillage alimentaire

gaspi

Le gaspillage alimentaire c’est 20 kg de déchets par habitant et par an dont 7 kg de déchets alimentaires encore emballés (source : ADEME – Agence Départementale de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie).

Pour éviter de gaspiller plusieurs actions peuvent être mises en place (voir ci-dessous).

Savez-vous qu’il existe deux types de dates de péremption différentes :

  • La DLC : Date Limite de Consommation. Cette date est reconnaissable par l’appellation « à consommer jusqu’au … ». On la retrouve sur les produits frais, plutôt fragiles comme la viande, le poisson et les produits laitiers. Une fois cette date dépassée, les aliments ne doivent plus être consommés car ils présentent un risque pour la santé. Un produit présente une DLC mais peut cependant être consommé après la date de péremption ce sont les yaourts et plus particulièrement les yaourts natures.
  • La DLUO : Date Limite d’Utilisation Optimale. Cette date est reconnaissable par l’appellation « à consommer de préférence avant le … ». On la trouve sur tous les produits secs, les boites de conserves … Une fois cette date dépassée les aliments peuvent encore être consommés ils ne présentent pas de risque pour la santé sauf s’ils ont mal été conservés (dans de l’humidité par exemple, propice au développement de bactéries). Quoi qu’il arrive n’oubliez pas que la nature est bien faite, vous avez un nez pour sentir et des yeux pour voir, si l’odeur ou l’aspect d’un aliment est suspect ne prenez pas le risque de le consommer.

Quoi qu’il arrive n’oubliez pas que la nature est bien faite, vous avez un nez pour sentir et des yeux pour voir, si l’odeur ou l’aspect d’un aliment est suspect ne prenez pas le risque de le consommer.

Pour éviter de gaspiller, la première action à mettre en place est de gérer les quantités que vous cuisinez.

Deux possibilités s’offre à vous :

  • Cuisiner la juste quantité pour un repas
  • Cuisiner, fractionner et conserver pour de futurs repas

Pour connaitre la « juste » dose pour certains aliments vous pouvez consulter des exemples pour certains aliments  sur le site : https://www.lanutrition.fr/bien-dans-son-assiette/bien-manger/les-recommandations-de-lanutrition.fr/une-portion-cest-combien-

Ces quantités sont données comme repères, à vous de les ajuster en fonction de votre famille.

Lorsque l’on a des restes de repas, il faut dans un premier temps les conserver séparément. Ainsi vous pourrez les accommoder dans différents plats.

Pour conserver les aliments, plusieurs modes de conservation existent :

  • La congélation
  • La réfrigération
  • La mise en bocaux
  • La préparation de pickels : soit à l’aide du vinaigre soit par lacto-fermentation
  • La déshydratation : exemples : les pâtes ou cuirs de fruits, les chips de légumes ou de fruits

Pour accommoder vos restes, les sites de recettes sur internet regorgent d’idées. Si vous êtes créatifs, lâchez-vous et créez vos propres recettes.

 

Les sites à consulter sur ce sujet :

http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/dechets/reduire-dechets/eviter-gaspillage-alimentaire

http://www.mangerbouger.fr/Manger-Mieux  Sur ce site vous trouverez le calendrier des aliments de saison ainsi qu’une « fabrique à menus » …

http://www.casuffitlegachis.fr/particuliers/je-passe-laction/

Laisser un commentaire